BIEN-ETREmédecines complémentairestendance zen

La santé par le ventre

Les soins de l’abdomen, où loge l’intestin, notre « deuxième cerveau », se développent. Un mieux-être digestif et psychique

Pour lire l’article dans se version pdf, cliquez ici: la-sante-par-le-ventre

La zone est sensible, presque intime. Le ventre est pourtant devenu le centre de toutes les attentions. Depuis que Giulia Enders, une étudiante en médecine à l’Université de Francfort, a publié son best-seller, « le charme discret de l’intestin » (Actes Sud) en 2015, le grand public s’est mis à regarder son nombril d’un œil nouveau: avec de réelles qualités de vulgarisation et un humour décomplexé, le livre décortique par le menu le fonctionnement et les vertus cachées de cet organe. Vendu à 1.150.000 exemplaires à ce jour, l’ouvrage est un succès immense et inattendu, compte tenu du sujet, plutôt tabou dans nos civilisations occidentales.

Réhabilitation du système digestif

Cette fervente avocate de nos intestins a lancé sans le vouloir un mouvement de réhabilitation de notre système digestif, jusqu’ici résumé aux basses fonctions de notre organisme. Depuis, chaque maison d’édition a sorti son opus sur le sujet («l’intelligence du ventre» chez Guy Trédaniel, «quand l’intestin s’en mêle» chez Larousse…) et de nombreuses études scientifiques établissant la présence de millions de neurones dans nos intestins sont venus étayer les connaissances en la matière, faisant de nos entrailles notre «deuxième cerveau». Le bien-être n’est pas en reste: le ventre est devenu l’objet de massages spécifiques, qui lui sont dédiés, avec pour objectif l’amélioration de la digestion, la réduction du stress et  un mieux-être psychique.

L’abdomen, une zone-clef de notre santé

Les médecines chinoises et ayurvédiques ont toujours considéré l’abdomen comme une zone-clef de notre santé et l’on s’intéresse à nouveau à ces techniques ancestrales, dont le massage fait partie intégrante: «J’ai une expérience d’urgentiste, je savais que le ventre n’était pas simplement une usine alimentaire, explique le docteur Marie Pérez Siscar, présidente de Côté Thalasso banyuls sur Mer et Ile de Ré. Je me suis penchée sur ces médecines et je les ai adaptées à mon objectif: la réduction du stress. »

 

la santé par le ventre
schéma du tube digestif

Les intestins: un système nerveux indépendant

La mini-cure de trois jours qu’elle a créé, appelée «Harmonie moi-ventre» (558€, cote-thalasso.fr), s’intéresse au système nerveux indépendant que constituent les intestins, grâce à leurs 500 millions de neurones, faisant d’eux à la fois un régulateur de la digestion et des émotions. Le protocole du modelage, associé aux vertus d’une huile de magnésium marin, permet une action multiple: dénouer mécaniquement les muscles abdominaux, se débarrasser des toxines en activant le système lymphatique, améliorer les problèmes digestifs (ballonnements, constipation…) et soulager une partie des symptômes du syndrome de l’intestin irritable (colopathie fonctionnelle), dont près de neuf millions de Français souffrent. « La détente induite va favoriser la sécrétion de dopamine et de sérotonine, qui stimulent l’humeur positive et le système de gratification du cerveau, poursuit le médecin. On peut ainsi agir sur les sphères corporelles et psychiques ».

Le tuina, massage chinois efficace

 la santé par le ventreLe Tuina est aussi indiqué pour ces problématiques. Effectué à l’huile, ce massage des méridiens est l’un des cinq piliers de la médecine traditionnelle chinoise (MTC), aux côtés de l’acupuncture, de la diététique, de la pharmacopée et des exercices énergétiques. «Les praticiens connaissent ses vertus depuis toujours, constate Mathieu Renault, praticien en MTC à la Maison du Tuina (1h, 70€, maisondutuina.fr). Massage du corps entier, le tuina «détox» travaille en profondeur sur les organes digestifs, directement sur le ventre, mais aussi sur les méridiens associés: on trouve des points très importants pour la circulation de l’énergie et du sang sur les membres inférieurs.» Palpers-roulés, lissages, massages en cercle autour du nombril… Différentes techniques détendent, drainent et sollicitent l’estomac, la rate, le foie, la vésicule biliaire et les intestins et leurs fonctions de transformation, d’élimination, de drainage et d’évacuation.

« Je commence toujours par masser le ventre, qui est la zone de distribution des énergies, estime Xavier Mehat, masseur en Tuina chez Paris Palms (de 65 à 130€, parispalms.com). C’est un baromètre: il me donne le bilan mécanique de la personne à travers la tension des tissus et des organes et sa disposition psychique, à travers l’état de son plexus. En plus d’être un centre mécanique et alimentaire, c’est une zone psychique. Quand on masse le ventre, on masse le mental.» Grâce au travail associé de la respiration abdominale, le tuina va aussi débloquer le diaphragme et le bas du ventre.

L’ayurvéda indien travaille aussi en profondeur

La médecine indienne n’est pas en reste. L’ayurvéda recommande aussi des massages aux huiles régénérantes, selon des rythmes qui alternent entre un travail en profondeur pour débloquer des nœuds et un autre en superficie pour relancer la circulation. «En Inde, le ventre est le siège de l’«agni», le feu transformateur du métabolisme de l’énergie, explique Nathalie Bouchon-Poiroux, fondatrice des spas Cinq Mondes et créatrice du soin du ventre Udarabhyanga (50mn, 90€, cinqmondes.com). Masser les tissus et les muscles jusqu’aux organes digestifs, stimule ce feu et rétablit les flux. Entrer ainsi dans cette zone, qui est intime et fragile, redonne une vitalité très profonde. » C’est pourquoi le massage du ventre doit être effectué par des mains délicates et attentives, pour qu’il puisse déployer ses vertus thérapeutiques, au-delà du simple massage de confort.

Charlotte Langrand

Charlotte Langrand

Journaliste au Journal du Dimanche (JDD) rubriques Gastronomie-Cuisine, santé-bien-être

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer