Restaurants

Le Chardenoux, Cyril Lignac en marée haute

Le chef rouvre son restaurant parisien du 11e avec une belle carte marine

Paris 11e. €€. Restaurant de poissons.

Le nouveau Chardenoux est arrivé et il sent bon la marée ! En plein 11e arrondissement parisien, où les échoppes sont belles mais finissent par toutes se ressembler, Cyril Lignac fait le choix de la différence en transformant l’adresse, après des mois de travaux, en bistrot de poissons, chic mais décontracté.

Restaurants: le Chardenoux, Cyril Lignac en marée haute
Les cocktails Oyster perpetual et Cosmocat
Restaurants: le Chardenoux, Cyril Lignac en marée haute
Le plateau de fruits de mer crus ou cuisinés
Restaurants: le Chardenoux, Cyril Lignac en marée haute
Le bar en croûte de sel
Restaurants: le Chardenoux, Cyril Lignac en marée haute
Millefeuille vanille/praliné noix de pécan
Restaurants: le Chardenoux, Cyril Lignac en marée haute
Chouquette vanille et sauce au chocolat
Restaurants: le Chardenoux, Cyril Lignac en marée haute
Le beau bar et le plafond peint du Chardenoux

    Sur le beau zinc classé passe un superbe bar de ligne en croûte de sel, des plateaux de fruits de mer préparés (quelle bonne idée, un peu de cuisine en plateau: des coques au jus “asiatisant” et des bulots assaisonnés avec une sauce relevée qui change de l’éternelle “mayo”!) et des cocktails toujours impeccables, qui lorgnent parfois vers l’iode, pour être raccord avec le thème du restaurant: le “Oyster Perpetual” utilise l’astuce de l’étonnante feuille d’huître (qui a le même goût que le mollusque), mélangé au pisco Waqar, jus de citron, champagne et sirop d’agave.

    Ce qui est réjouissant avec Cyril Lignac, c’est aussi son amour et sa maîtrise des desserts. Après ces vagues iodées, le sucré tient la promesse de la gourmandise avec un millefeuille vanille/praliné noix de pécan ou de régressives chouquettes/chantilly vanille/sauce chocolat. On reviendra pour goûter les Saint-Jacques au miso, les encornets/chorizo/piment d’espelette ou replonger sa cuillère dans le bouillon des ravioles de langoustines…

    Charlotte Langrand

     

    La montée: les fruits de mer assaisonnés et en plateau, les cocktails de haute volée.

    La descente: pour les bourses aisées

    Le signe distinctif: la superbe rénovation effectuée, du bar au plafond.

     

    Le Chardenoux

    1, rue Jules Vallès, 75011 Paris

    Carte: cocktails 9-15€; Coquillages et crustacés: 12-17€; cru et mariné: 15-20€; assiette de fruits de mer préparée: 70€; bar en croûte de sel: 90€; plats de poisson: 25-30€; desserts: 11-12€.

    www.restaurantlechardenoux.com

    Charlotte Langrand

    Journaliste au Journal du Dimanche (JDD) rubriques Gastronomie-Cuisine, santé-bien-être

    Articles similaires

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Bouton retour en haut de la page
    Fermer