foodtendance food

coronavirus : les vignerons indépendants à la peine

La filière viticole est durement touchée par la fermeture des restaurants et l'annulation des salons

Il ne fait pas hésiter à commander en ligne quelques bonnes quilles sur les sites des vignerons indépendants. Pénalisés par la fermeture des cavistes et évoluant en dehors des circuits de grande distribution, les petits vignerons ont pris l’annulation des foires aux vins et des salons comme une très mauvaise nouvelle. Même si leur marchandise est moins périssable que celle des maraîchers ou des éleveurs, leur situation reste très inquiétante : « ils sont en bout de chaîne et les factures des cavistes et des restaurateurs ne sont pas honorées, constate Eric Morain, avocat de vignerons et cofondateur du Syndicat de Défense des Vins Naturels. Ils sont en flux tendus et voient arriver la période des saisonniers sans avoir les moyens de les payer. Les vendanges vont pourtant arriver, la nature continue, il va falloir tailler et récolter… »

Une année 2019 déjà difficile…

Le président de la Fédération des vignerons indépendants de l’Aude, Alexandre They, estime que l’épidémie de coronavirus aura un “impact colossal” sur la filière viticole: “On sort déjà d’une année 2019 très compliquée avec notamment la taxe imposée par le président américain Donald Trump sur les importations de vins français, espagnols et allemands en représailles aux subventions européennes à Airbus, explique-t-il à l’AFP. Les producteurs indépendants sont les premiers touchés parce que notre clientèle, c’est en grande partie les particuliers à qui ont vend dans des salons, les hôtels et restaurants, et les cavistes, très durement impactés par le confinement.”

De nombreux sites de vignerons proposent, pour essayer de compenser les pertes, des ventes et des foires en ligne, ainsi que quelques ventes aux enchères dont les bénéfices seront reversés aux hôpitaux et aux soignants.

Charlotte Langrand


A lire aussi: Les restaurants passent en mode livraison

Charlotte Langrand

Journaliste au Journal du Dimanche (JDD) rubriques Gastronomie-Cuisine, santé-bien-être

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer