CHRONIQUES EUROPE 1DERNIERS ARTICLES

Cuisine et sentiments: un livre pour célébrer la vie et la table

Le recueil de chroniques de Jacky Durand dit à quel point la cuisine est une affaire de liens avec les autres

Indispensable de l’été: le livre de Jacky Durand, “cuisiner, un sentiment”. Des recettes comme autant de scènes de vie qui disent que cuisiner, ce n’est pas juste se remplir le ventre mais que c’est le plus court chemin vers l’autre. A réécouter grâce au podcast de la dernière émission Culture-médias de la saison, de Philippe Vandel sur Europe1


La chronique à voir en live en suivant ce lien ou à lire ici:

Au lieu de vous conseiller le meilleur rosé de l’été, que vous saurez très bien trouver en parlant avec votre caviste, j’ai choisi de vous parler d’un petit livre à part, comme son auteur, le journaliste et chroniqueur culinaire de Libération, Jacky Durand. Son titre dit tout ou presque : il s’appelle “cuisiner un sentiment”

Jacky y a compilé ses chroniques. Elles nous parlent de nos assiettes, bien sûr, mais surtout de nous, de nos tranches de vies mitonnées à-même la toile cirée de nos cuisines. Pour lui, la table et les fourneaux, ce sont de véritables scènes où se jouent nos existences. Quand il évoque un plat, Jacky raconte toujours le souvenir, l’humeur et les gens qui lui seront toujours attachés. Vous savez certainement tous de quoi je parle : ces lieux de fêtes, ces saisons tristes, ces amours heureux ou ces discussions enflammées… qui ont tous pour toile de fond, un œuf mayo réussi, un homard décevant ou une bouteille mémorable…

Le sentiment en cuisine: un petit salé aux lentilles de copains, un jambon-beurre pour déclarer sa flamme…

Aux asperges de la tante Germaine ; à l’écossage des cocos de Paimpol quand l’été touche à sa fin ; au petit salé aux lentilles d’une bande de copains d’enfance qui se retrouve ou bien sûr, ce jambon-beurre au buffet de la gare de Narbonne, quand il a délibérément raté son train pour faire comprendre à sa douce, qu’entre eux deux, c’était pour la vie… Car oui, écrit-il, « les histoires d’amour commencent à table, en général… »

Cet hommage à la cuisine foisonne aussi de recettes. Crumble de cerises, gratin de pommes de terre au haddock, camembert aux mouillettes de pain d’épice… Simples en apparence mais puissantes par leur pouvoir relationnel, elles rappellent à quel point cuisiner, ce n’est pas juste se remplir le ventre, c’est aussi une affaire de sentiments et le plus court chemin vers l’autre. Je vous laisse donc vous en emparer, pour vous construire, à votre tour, vos souvenirs de l’été 2021 et d’après…

*Editions de l’Epure, 18€

Charlotte Langrand

Journaliste au Journal du Dimanche (JDD) rubriques Gastronomie-Cuisine, santé-bien-être

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page